Menu
DSC_0076

Les acteurs des Usines Nouvelles : LUTHERIE MR

Artisan luthier

Mehdi Rigaud
Les Usines Nouvelles
Avenue de la plage
86240 Ligugé
lutheriemr.blogspot.fr

L’atelier de Mehdi Rigaud
En haut d’un escalier, perché dans un immense hangar, l’atelier en bois de Mehdi Rigaud ressemble à une cabane. Un poêle chauffe la pièce, une marmite est posée dessus et se maintient à température. En face de l’établi sont suspendues des guitares fabriquées ou restaurées par ses soins. Il est actuellement en train de reboucher des orifices sur une guitare pour installer d’anciens micros. Mehdi Rigaud propose plus généralement la fabrication, la réparation et l’entretien de guitares électriques, barytons, basses et lapsteels.

Pour nos oreilles curieuses, il décroche un lapsteel et dit tout sur le slide : https://soundcloud.com/h-l-ne-bannier/lutherie-mr-aux-usines-nouvelles-mehdi-rigaud-decroche-le-lapsteel-et-raconte-le-slide

Parcours de luthier
Musicien, Mehdi Rigaud découvre en 2005 au Népal le mohan veena, un instrument qui se joue en slide, à plat sur les genoux avec une barre en métal et des pics au pouce, à l’index et au majeur. « Le mohan veena m’a donné l’idée de transformer des guitares que j’avais. J’ai d’abord transformé une folk, puis des guitares électriques, ce qui m’a ramené progressivement vers la lutherie. Je m’y étais déjà intéressé quand j’avais une vingtaine d’années. »
Son travail est suivi par le luthier Cyril Guérin, installé à La Garnache en Vendée. Une pointure. Il a notamment fabriqué la fameuse guitare rose bonbon de Matthieu Chedid. A l’été 2014, Mehdi Rigaud a effectué chez Cyril Guérin un stage de fabrication de guitares acoustiques, « pour peaufiner [s]es connaissances ».   Aujourd’hui il travaille avant tout par réseaux, devant faire avec l’impitoyable concurrence des prix des guitares sorties d’usines.

Iswor, le lObe : slide et improvisation
De son voyage au Népal est aussi né le projet musical Iswor, du nom de ce grand joueur de mohan veena, Iswor Joshi, que Mehdi Rigaud a rencontré et à qui il a acheté un de ses instruments. Pendant trois ans Iswor a été un projet musical solo, Mehdi a ensuite été rejoint par André Caissié pour les recherches sonores percussives, puis par un saxophoniste et clarinettiste, une violoncelliste, un violoniste. Iswor a enregistré 2 albums. http://iswor.fr/
Mehdi Rigaud fait également partie du projet musical Le lObe, formation expérimentale réunissant 22 musiciens improvisateurs. Le lObe est dirigé par la musicienne et chef d’orchestre Claire Bergerault.  http://www.clairebergerault.com/lelobe.html